Mercredi 14 avril 2010 3 14 /04 /Avr /2010 22:57

 

Syndicat SUD

des personnels du Département de Seine Saint-Denis

 

Bobigny le 14 avril 2010

Lettre ouverte à

Monsieur Claude BARTOLONE

Président du Conseil général

Monsieur Frédéric MOLOSSI

Président du CTP

 

Fusion DBD – DLM passage au CTP du 16 avril 2010

 

Messieurs,


Avec les salariés, le syndicat Sud vous demande de revoir votre copie ! le projet soumis au CTP n’offre pas une lisibilité évidente.

En principe la première question aurait dû être: une nouvelle organisation pour quoi faire ?

 

En se positionnant dans une logique de directions prestataires des autres directions et collègues il n’est pas donné à la DBD l’envergure d’une grande direction technique. Rien n’est précisé en ce qui concerne le dispositif de pilotage des opérations de travaux: qui gére les dotations budgétaires ? qui pilote les projets et assure la maîtrise d’ouvrage ? etc...

En ce qui concerne la DLM ce sont des logiques de personnes que l’employeur a voulu régler: il y a eu les départs en retraites et les évictions allant de directeur à chef de service ! au mépris du statut des déplacements d’office de hauts cadres pour lesquels personne ne s’est beaucoup mobilisé.

Néanmoins, un constat reste permanent: il s’agit de deux directions qui gèrent des budgets importants qui ne sont pas des “dépenses institutionnelles ou obligatoires”.

 

Mais on ne sait toujours pas quels sont les dysfonctionnements avérés qui justifient une réorganisation ? n’est-ce pas en contradiction avec l’obtention des certifications de la DLM ? quels ont été les moyens pour que ces deux directions fonctionnent correctement ? comment cette direction unique pourra-t-elle travailler dans de bonnes conditions en étant éclatée sur deux sites distincts ?

 

Le projet de nouvel organigramme a été frabriqué par la direction et ses cadres les plus proches: ils ont pu configurer et préserver leurs fonctions, leur niveau d’encadrement et de régime indémnitaire; par contre les agents (du chef de bureau au technicien et aux collègues d’exécution) devront postuler sur des postes modifiés !

 

Le syndicat SUD a voté contre la création de la direction de l’éducation, nous sommes ici dans la même logique : contre la casse des outils techniques.

Lors du CTP du 10 avril 2009 le syndicat SUD exprimait  “... il aurait été possible d’améliorer les relations entre les directions,  plutôt que de casser la direction des bâtiments départementaux...”

 

Ne faut-il pas commencer par bien faire fonctionner ces deux directions, puis ultérieurement songer à une réorganisation en definissant au préalable des objectifs et des attentes qui s’inscrivent dans les besoin d’un service public de qualité.

En souhaitant être entendu sur le retrait de ce projet lors du prochain CTP, veuillez agréer, messieurs, l’expression de ma considération distinguée.

Pour le syndicat SUD,

Michel BORG

Secrétaire général

Proposer un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés